Travailler le droit: la solution des entreprises innovantes.

Les managers en mal de leadership, les commerciaux, les collaborateurs formatés sur des schémas relationnels basés sur le dominant-dominé, les métiers d’ingénieurs où les cerveaux ronronnent majoritairement en mode théorique et conceptuel, sont autant de cas où l’on constate une véritable faiblesse des fonctions créatives, celles appartenant au cerveau droit.

 

Or, quand l’entreprise demande à ses collaborateurs de s’investir à 100%, pourquoi n’utiliser que la moitié de leur cerveau ?

Heureusement, pour faire la différence, certaines misent sur les compétences liées à l’hémisphère droit de notre cerveau, joliment nommées « Soft Skills ».

 

Les récentes découvertes sur le cerveau confirment  que la pratique régulière de l’improvisation théâtrale déclenche chez tous ceux qui s’y collent un progressif développement des fonctions liées au cerveau droit:

créativité, réactivité, imagination, intégration spatiale et globale de l’environnement, intuition. 



On constate un véritable rééquilibrage de l’utilisation des 2 hémisphères cérébraux et plus seulement les fonctions de l’hémisphère gauche encore largement majoritaire dans le monde de l’entreprise. Le cerveau est très plastique, il apprend jusqu’à la fin de la vie, ce qui augure de grandes marges d’apprentissage pour doper nos neurones en travaillant le droit.

 

l’improvisation est tout sauf n’importe quoi. Cet art du comportement créatif, réactif, constructif et progressiste ramène l’individu dans un monde plein d’imprévu mais réel et local, un monde de proximité, où les échanges sont humains, donc complexes et incontrôlables ne fonctionne qu‘en observant un certain nombre de principes relationnels naturels. Ces principes sont les fondements, les bases de l’art de l’impro.

 

- l’écoute totale. Il s’agit pas uniquement d’une écoute du verbal mais aussi du non-verbal. Elle est présence à l’autre, elle est « ici et maintenant », elle est bienveillance. 
le lâcher-prise… Qui ne signifie pas « abandon » ou « résignation », mais plutôt un état d’acceptation ouvert sur les possibles.
- La coopération : contrairement au modèle en vogue pendant des années, la compétition ne signifie en aucun cas qu’il faille être un guerrier pour construire une relation ou pour imposer une idée.

 

Ces 3 principes fondamentaux sont extrêmement précieux dans l’entreprise qui fonctionne grâce aux femmes et aux hommes, tous en interrelation, en échange, en communication, en réunion, en négociation… Bref, des femmes et des hommes qui vivent ensemble et qui ont un DROIT qu’il faut respecter, qu’il faut stimuler, qu'il faut travailler.

 

Et si on installait un atelier d'impro à côté de la table de ping-pong et du baby-foot ?

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

March 19, 2019

February 5, 2019

December 11, 2018

October 23, 2017

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square