Le jour d'après



Le jour d’après déconfinement, le jour d’après la fin des restrictions, un bon nombre de collaborateurs reprendront leur place au bureau.

Si la crise de la Covid a modifié nos habitudes de travail en profondeur, elle a aussi entrainé aussi une transformation complète du modèle managérial.

Comment se réinventer le jour d’après ?


Inédite, soudaine, parfois violente, au retentissement planétaire, la pandémie a contraint les managers à mettre de côté leurs propres angoisses pour rassurer leurs équipes, organiser la continuité opérationnelle en accélérant la mise en place de nouveaux outils technologiques, de nouveaux modes de communication et de management à distance.


Ce changement de paradigme n’est pas sans conséquences : Beaucoup ressentent de la frustration, de la lassitude, de la résignation, de l’ennui parfois, une baisse d’engagement et d’efficacité, tant chez eux qu’au sein de leurs équipes. Depuis plus d’un, notre espace, notre liberté de mouvements se sont rétrécis, nous scotchant devant nos écrans, nous vissant sur nos sièges de bureau.


Questions qui émergent conséquemment à ce qu’un de mes clients à nommé « syndrome d’érosion professionnelle » : Comment retrouver une énergie positive ? Comment booster la dynamique d’équipe, installer une vraie motivation malgré l’inquiétude, la fatigue ou l’isolement ?


Affuter son intelligence émotionnelle et relationnelle pour percevoir les signaux faibles, adapter son management aux nouveaux modes d’interactions à distance qui seront sans doute pérennisés le jour d’après. Dans ce contexte anxiogène, pas si simple de développer son écoute, sa communication avec la volonté de stimuler les énergies, de remettre de la légèreté, dédramatiser et remotiver.


Cet immobilisme nous ayant engourdis, anesthésiant toute forme de créativité, d’innovation. Il est donc essentiel de se remettre en mouvement.


Grâce à des mises en situations ludiques, l’approche IMPROOVITY permet de prendre du recul émotionnellement pour sortir du mode mental automatique souvent générateur de stress et d’inefficience, l’objectif étant de prendre conscience de nos schémas cognitifs à l’œuvre et de s’entrainer à une nouvelle façon de penser, d’interagir et de ressentir en utilisant son cerveau en mode adaptatif.


Je constate que c’est une réponse concrète aux attentes managériales majeures du jour d’après : se réinventer dans un monde en profonde mutation, développer la diversité et l’inclusion, la cohésion et la coopération, travailler sous stress positif ou stimuler la créativité des équipes, des collaborateurs.


Pour les entreprises et les managers estimant que la crise sanitaire que nous vivons pourrait s’apparenter à une expérience curieuse et intéressante afin de tester leur résilience, disposer de clés pour agir autrement est incontournable pour le jour d’après.


Élargir le champ des possibles, ouvrir l’imaginaire et développer la flexibilité mentale, le jour d’après, permettra de décider et agir plus efficacement pour surmonter plus facilement cette période de bouleversements et les futures disruptions se révélant être de plus en plus rapprochées.

IMPROOVITY sera là, le jour d’après.

Posts à l'affiche